Contenu

COP 21 Université Grenoble Alpes COP 21 Université Grenoble Alpes

  • Communauté Université Grenoble Alpes
  • COP21-UGA sur Facebook

Accueil > Actualités


Le passé des glaces du Groenland

Recherche, Sciences de l'Environnement

Reconstituer l’histoire climatique du Groenland pour prévoir son évolution sous l’effet du réchauffement climatique

vign-groenland.jpg

Une équipe internationale de chercheurs appartenant notamment au Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE) de Grenoble a réussi à reconstituer l'histoire de la calotte glaciaire du Groenland. Les résultats de cette étude, publiés dans la revue scientifique Nature, apportent un éclairage nouveau sur son évolution possible, sous l'effet du réchauffement climatique d'origine humaine.

En analysant de nombreux carottages, une équipe de glaciologues danois, canadiens, français et russes a reconstitué l'histoire du climat d'une partie la calotte glaciaire du Groenland au cours des 10 000 dernières années. La contribution des chercheurs du LGGE a consisté à évaluer l'altitude de la calotte au cours du temps. Pour cela, ils ont utilisé les bulles d'air emprisonnées dans la glace comme des baromètres-enregistreurs : la pression des gaz de ces bulles leur a permis d'estimer l'altitude de la glace au moment de sa formation.

Les chercheurs ont ainsi montré qu'entre -10000 ans et -7000 ans, le Groenland a connu des températures relativement chaudes, et des maximales supérieures d'environ 2°C à celles qu'il subit aujourd'hui. Dans ces conditions climatiques, l'altitude de surface de la calotte était bien inférieure à son niveau actuel (entre 200 et 600 mètres pour les sites étudiés).

Sur la base de ces données du passé, les conclusions des glaciologues suggèrent que la calotte glaciaire du Groenland pourrait supporter une augmentation de la température de quelques degrés en perdant plusieurs centaines de mètres d'épaisseur. L'élévation du niveau de la mer serait alors plus importante que prévu. 

 

Puce indiquant un lien externePour en savoir plus :
Vinther B.M. and al (2009). Holocene thinning of the Greenland ice sheet, Nature, Vol. 461, 385-388.


Mise à jour le 27 octobre 2015

Membres
Associés renforcés
Associés simples